La ville d’Olympie, l’origine des jeux olympiques.

La ville d’Olympie, l’origine des jeux olympiques.

 

La ville d’Olympie, l’origine des jeux olympiques date des premiers siècles de la civilisation grecque. La première date « officielle » serait 776 avant J.C. Le sanctuaire, (car Olympie n’est pas une ville), fût ensevelit sous les alluvions  après des tremblements de terre.

La ville d’Olympie, l’origine des jeux olympiques, une brève visite

La ville d'Olympie, l'origine des jeux olympiques

Les principaux lieux à visiter sont la palestre, le temple de Zeus, le temple d’Héra, l’atelier de Phidias, et le stade olympique. Voilà qui vous permettra d’avoir une bonne idée de ce site. Le temple de Zeus a été détruit par des tremblements de terre, ses colonnes subsistent alignées au sol, d’une taille impressionnante. Le temple d’Héra  est beaucoup plus petit  mais est beaucoup plus ancien.

La ville d’Olympie, l’origine des jeux olympiques, continuons la visite

Voici maintenant l’atelier de Phidias. Ce célèbre sculpteur réalisa la statue de Zeus qui était visible dans le temple. Elle mesurait treize mètres de hauteur. Elle était recouverte des plaques d’or et d’ivoire.  Le stade olympique est une piste en cendrée avec de chaque coté des gradins simples. Il demeure d’autres vestiges à découvrir comme le bouleuterion, le léonidaion etc…

La ville d'Olympie, l'origine des jeux olympiques

La ville d’Olympie, l’origine des jeux olympiques, visite du musée

La ville d'Olympie, l'origine des jeux olympiques

En face de l’entrée du site se trouve le musée. Ce musée contient une intéressante collection. Parmi les sculptures,  les frises du temple de Zeus,  une « Niké » en marbre  (déesse de la victoire) et la célèbre statue  de l’Hermes de Praxitèle.  Beaucoup d’autres pièces sont présentées: frises des temples,  statues et pièces de bronze etc…

La ville d'Olympie, l'origine des jeux olympiques

La ville d’Olympie, l’origine des jeux olympiques, site patrimoine de l’Unesco

Le site d’Olympie est un des nombreux sites grecs qui font partis du patrimoine culturel de l’Humanité. C’est donc un site qu’il faut visiter afin de mieux découvrir la civilisation grecque. elle est un des actes fondateurs de la civilisation occidentale.

 

Delphes, berceau de la Grèce

Delphes, berceau de la Grèce, un site patrimoine de l’Unesco

Delphes, berceau de la Grèce

Delphes, berceau de la Grèce, était considéré par les Grecs comme le nombril du monde. Le mythe d’Apollon s’y est développé dès le début de la civilisation grecque. Delphes devînt un centre important où les grecs de toutes les villes venaient offrir des présents à leurs dieux. Mais aussi, connaître l’avenir dévoilée grâce à  des phrases  elliptiques par la Pythie.

Delphes, berceau de la Grèce

Delphes, berceau de la Grèce, le site archéologique

Le site Archéologique de Delphes est organisé comme une route qui monte vers le temple d’Apollon. De chaque côté de cette voie pavée, chaque ville, région ou grec très riche, construisait un petit temple,  » un trésor » dans lequel chacun installait ses offrandes aux dieux, son ex-voto.

Delphes, berceau de la Grèce

Delphes, berceau de la Grèce, le temple d’Apollon, le trésor des Athéniens.

Parmi les découvertes du site, il faut voir au minimum deux constructions. Le trésor des Athéniens qui a été réhabilité et permet d’imaginer les autres trésors dont il ne reste que des soubassements. Le temple d’Apollon dont il demeure la base et quelques colonnes est installé au dessus des trésors. Ceci  afin de montrer sa puissance face aux pèlerins qui gravissaient la voie sacrée.

Delphes, berceau de la Grèce, la Tholos

La Tholos est construite sur une autre partie du site. Il est nécessaire pour la visiter, de parcourir quelques centaines de mètres. Elle est située en contre bas de la route. Il s’agit à l’origine d’un temple de forme ronde , ce qui est assez rare.

Delphes, berceau de la Grèce

Delphes, berceau de la Grèce, le musée.

Il faut impérativement aller visiter le musée qui contient les découvertes faites lors des fouilles du site. Parmi tous les objets en or,  les offrandes, les statues, il y a quelques merveilles.  La plus belle est cet « aurige » grandeur nature, un conducteur de char en bronze. Il faut voir aussi « l’Antinoos » statue originale en marbre de grande beauté . Mais beaucoup d’autres objets méritent plus qu’un bref regard.

Delphes, berceau de la Grèce

Delphes, berceau de la Grèce, patrimoine de l’Unesco

Voici, succinctement  les raisons qui font que le site de Delphes, berceau de la Grèce, est inscrit au patrimoine de l’Unesco. La civilisation grecque est toujours présente.  Ceci grâce au Théâtre, à la philosophie, à l’art qui transpirent sur le site de Delphes.