île de Egine, île du golfe saronique

l’île d’Egine, île du golfe saronique, île des pistaches

Le petite île d’Egine, île du golfe saronique,  est située à proximité du port du Pirée. D’accès rapide depuis Athènes, c’est un condensé des îles grecques avec son port typique, ses trésors archéologiques, ses églises byzantines. Voilà un lieu où il est possible de passer deux ou trois nuits afin de s’extirper d’Athènes ville passionnante mais aussi trépidante.

île d'Egine, île du golfe saronique

ïle d’Egine, île du golfe saronique, une petite ville agréable

La ville d’Egine, petite capitale de l’île s’étale le long du port. Une large avenue sert de terrasse aux bars, cafés, restaurants et tavernes. Les maisons et les ruelles datent du 19 eme siècle, là vous pourrez découvrir les spécialités de l’île, dont les pistaches et le miel, et profiter en soirée des longs « péripatos » des îliens.

île d’Egine, île du golfe saronique, le temple d’Aphaia

Le temple d’Aphaia date du 6eme siècle avant J.C. Il est construit au sommet d’une colline qui surplombe l’île.  Il a été très bien restauré, ce qui permet d’avoir une bonne idée des temples grecs de l’époque classique. C’est une ballade agréable et de là vous pourrez vous rendre en bord de mer. En effet à proximité le village de Agia Marina offre une petite plage de sable.

île d'Egine, île du golfe saronique

île d’Egine, île du golfe saronique: le site de Kolona

Le site de l’antique Egine est situé à environ 1 km de la ville au dessus de la mer. Ses fortifications, ses vestiges de maisons permettent de s’imaginer la ville ancienne.  Cette cité existe depuis l’époque cycladique et a conservé les murs cyclopéens du mycénien et des anciens temples de l’époque classique. Voilà tout un raccourci de l’antiquité grecque en une seule ville.

île d'Egine, île du golfe saronique

île d’Egine, île du golfe saronique, l’ancienne cité de Palaiochora

L’ancienne cité date du 9ème siècle et a perduré jusqu’à la fin du 18ème.  Elle fût totalement désertée après l’indépendance grecque en 1830.  Il ne demeure que quelques minuscules églises byzantines au milieu de ruines d’anciennes maisons cachées dans la végétation. C’est l’occasion d’une belle balade en pleine nature, avec, en prime, l’odeur des herbes sauvages méditerranéennes. Mais aussi de découvrir quelques fresques de qualité.

île d'Egine, île du golfe saronique